La jeune femme roumaine de 29 ans a donné naissance à deux enfants durant sa captivité. 

C'est un banal contrôle routier qui a mis fin à dix ans de calvaire pour une jeune femme ! Le journal italien "Corriere della Sera" rapporte cette semaine qu'une jeune roumaine âgée de 29 ans a été libérée par la police alors qu'elle été séquestrée depuis ses 19 ans dans une cave située à Gizzeria, en Calabre, au sud de l'Italie.

Le Parisien, qui se fait l'écho du drame, précise que tout commence quand des policiers contrôlent un homme de 52 ans sur la route. C'est la saleté de son fils âgé de neuf ans qui choque les agents de police. L'enfant a l'air très méfiant, alors les forces de l'ordre insistent pour qu'ils l'amènent à son domicile.

Arrivés sur les lieux, les policiers doivent porter des masques pour fouiller l'habitation jonchée de détritus. C'est en arrivant à la cave qu'ils font la terrible découverte. Au milieu des rats et des araignées, ils retrouvent une jeune femme enchaînée et une petite fille à ses côtés.

Les trois reclus pris en charge par les services sociaux

Son bourreau présumé l’avait réduite en esclavage et violée à de multiples reprises après que sa femme, dont elle s'occupait, soit décédée. L'homme a été arrêté par les policiers italiens et poursuivi pour violences familiales, esclavage, agressions sexuelles et viols.

Publicité
De ces viols sont nés deux enfants, de 9 et 3 ans, également enfermés dans la cave de la maison. 20 minutes précise que les trois reclus n'avaient aucun contact avec l'extérieur depuis dix années. Il n'avaient pas accès à l'eau ni à l'électricité et n'ont jamais pu se laver ou consulter un médecin. Ils ont tous les trois été pris en charge par les réseaux sociaux.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

mots-clés : Italie, Viol

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité