La photo d’une carte de retrait qui permettrait aux migrants de retirer jusqu’à 40 euros par jour circule depuis mardi sur les réseaux sociaux. Info ou intox ?

Une fausse rumeur court depuis mardi sur les réseaux sociaux. D’après Bernard Monot, un député du Front National, le ministère de l’Intérieur accorderait jusqu’à 40 euros par jour aux personnes réfugiées en France. En guise de "preuve", il a publié la photo d’une carte estampillée "allocation pour demandeur d’asile".

Heureusement, les médias se sont penchés sur cette déclaration complètement erronée. Les Décodeurs du Monde montrent d'abord, en citant le site du service public, que pour approcher ce maximum de "40 euros" il faut être une famille… de 10 personnes !

À lire aussi – Des HLM réquisitionnées pour des réfugiés au détriment des Français ?

Désinformation pratique

Ensuite, Les Décodeurs avancent que la carte en question n'accorde que "trois retraits par jour" et que les critères sont très sélectfis. Pour l'obtenir, il faut être majeur, être "en possession de l'attestation de demandeur d'asile", gagner un salaire plus bas que le RSA et avoir accepté les conditions d’accueil proposées par l’Office français de l’immigration et de l’intégration.

Publicité
Les Décodeurs ajoutent que ces critères, diffusés par le site du service public, ne concernent pas tous les "demandeurs d'asile" comme veut le faire croire Bernard Monot. Seuls 44 000 migrants en bénéficient, alors que la France en a accueilli 79 100 pendant la seule année 2015, soulignait le site du Monde dans un article publié en janvier.

Vidéo sur le même thème – La trajectoire incroyable d'un jeune réfugié afghan

Publicité