La compagnie des eaux, Thames Water, à découvert un amas de graisse, pesant près de 130 tonnes, dans les égouts de Londres, mardi. Une opération de nettoyage est en cours.

Un amas de 130 tonnes de graisse a été découvert, mardi, par la compagnie des eaux Thames Water. Situé dans les canalisations Londoniennes, plus exactement sous une artère principale du quartier de Whitechapel, cet amas de graisse de 250 mètres de long est du jamais vu en Grande-Bretagne. Constitué de graisse, de serviettes hygiéniques et de couches-culottes "Ce fatberg est le plus grand que nous ayons jamais", a confié Matt Rimmer, un responsable de Thames Water, dans un communiqué envoyé à TVA Nouvelles.

Le "monstre" de graisse pèse l’équivalent de 11 bus à impériale

Une opération de nettoyage de trois semaines est en cours pour détruire le bloc. La manœuvre se révèle plus difficile que prévu, puisque le "monstre" de graisse pèse l’équivalent de 11 bus à impériale. Une équipe de huit personnes a été mobilisée avec des lances d'eau à haute pression, afin de briser la masse qui s’est agglutinée dans les égouts. Dans le communiqué, Matt Rimmer poursuit en expliquant : "C'est comme essayer de briser du béton. C'est frustrant car ces situations sont totalement évitables. Elles sont causées par des matières grasses évacuées dans les éviers et des lingettes hygiéniques jetées dans les toilettes".

Publicité
Ce phénomène est déjà arrivé en 2013 à Londres. Un "fatberg" de près de 15 tonnes avait alors été découvert dans les canalisations de Kingston. Selon TVA Nouvelles, la compagnie des eaux assure "consacrer un million de livres (1,1 million d'euros) par mois pour désobstruer ses canalisations".

En vidéo sur le même thème : Elle sauve un chat en allant dans les égouts

mots-clés : Londres

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité