Alors que le préjudice causé par les casseurs lors de la remise du trophée de champion de France aux joueurs du PSG lundi soir serait évalué à un million d’euros, les premières condamnations ont été rendues au palais de justice de Paris en comparution immédiate ce mercredi.

Douze personnes ont  été jugées en comparution immédiate ce mercredi au palais de justice de Paris suite aux interpellations qui ont eu lieu au Trocadéro à la remise du trophée au PSG lundi soir. Tandis que les préjudices des nuits des 11 et 12 mai s'élèveraient à un million d’euros, la peine la plus lourde est de quatre mois de prison dont deux fermes pour un homme de 27 ans. Ce dernier a été arrêté pour avoir jeté des bouteilles sur les forces de l’ordre.

Pas de peines lourdesParmi les personnes jugées, trois ont également écopé de trois mois de prison avec sursis. Un jeune homme de 23 ans a également reçu une peine d’un mois avec sursis pour avoir dégradé un scooter. Les différentes condamnnations exprimées par la 23e chambre du tribunal correctionnel démontreraient que la médiatisation de l’affaire n’a pas pour autant durcit les peines. "Pour le moment, c'est une satisfaction, ce n'est pas une peine exemplaire", a ainsi expliqué Me  Juliette Daudé, avocate de l’une des personnes condamnées.

Un ex-pompier volontaire âgé de 25 ans, et poursuivi pour jets de projectiles contre des policiers, a par ailleurs été relaxé. Et alors que ce dernier a déjà été comdamné par le passéé,le tribunal a tout de même requis une peine de deux mois de prison ferme pour rébellion à son encontre.

Au mauvais moment, au mauvais endroitTrois hommes de nationalité brésilienne ont également été relaxés. Interpelés lors des incidents, les hommes auraient été pris à partie et confondus par les forces de l’ordre. "Dans l'amalgame, ils ont été pris dans la bagarre", a déclaré leur avocate Amanda Tartour.

Publicité
Alors que d'autres personnes doivent également être jugées pour les vols et les dégradations commises sur les Champs-Elysées, les interpellations suite aux incidents se poursuivront dans les prochains jours. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité