Samedi aux alentours de 20 heures, un bâtiment d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) s'est embrasé faisant deux morts et plusieurs blessés. Lundi, un garçon de 12 ans a reconnu être à l'origine du sinistre.

© Capture d'écran Twitter

Un garçon de 12 ans a admis avoir déclenché un incendie dans l'immeuble de la rue des Postes à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), samedi sur les coups de 20 heures. Ce drame  a coûté la vie à deux femmes, dont une enceinte, qui se sont défenestrées pour échapper aux flammes, et a grièvement blessé quatre autres personnes. Mis en examen pour "destruction volontaire par incendie ayant entraîné la mort", le jeune garçon a également fait l'objet d'une mesure de placement comme son frère, âgé de 10 ans, rapporte Le Parisien.

Publicité
Sauvés par un échafaudageSamedi, le feu parti de deux poussettes situées dans un local du rez-de-chaussée s'est très rapidement propagé à tout l'immeuble. Sous l'effet de la chaleur, la conduite de gaz a fondu faisant s'enflammer la structure en bois et les installations électriques obsolètes. Mercredi déjà, les deux frères avaient déclenché un feu de poussette dans ce même bâtiment, à l'aide d'allumettes. Les voisins, alertés à temps, avaient pu en venir à bout rapidement sans que cela ne fasse plus de dégât, relaye Europe 1. Mais ce weekend-end, ce "jeu d'enfant" a tourné au drame. Si, grâce à un échafaudage bardant les façades, certains ont pu se sauver, rapporte Le Monde, tous n'ont pas eu cette chance. Ces faits d'homicides involontaires par incendie sont punis par la loi de réclusion criminelle à perpétuité mais, les mineurs de moins de 13 ans ne sont pas concernés.

Vidéo sur le même thème : Incendie d'Aubervilliers : un jeune de 12 ans reconnaît avoir mis le feu

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité