Du 7 au 18 mars, la capitale se prépare en cas de nouvelle inondation d'ampleur, comme en 1910. Si la Seine débordait de son lit aujourd'hui, 830 000 franciliens se trouveraient les pieds dans l'eau et cinq millions d'habitants seraient concernés par des coupures d'électricité, l'impossibilité de se rendre au travail, etc.

Pendant douze jours, du 7 au 18 mars, Paris et l'Ile-de-France se préparent à une éventuelle inondation massive, dite "crue du siècle", comme en 1910. En effet, si la Seine débordait de son lit aujourd'hui, 830 000 franciliens se trouveraient les pieds dans l'eau et cinq millions d'habitants seraient touchés par des coupures d'électricité, l'impossibilité d'aller au travail, etc. Une crue du siècle qui aurait un impact non négligeable pour l'économie française : 30 milliards d'euros selon l'OCDE.

Publicité