Alors que s'ouvre ce lundi la Cop21, un mouvement britannique a voulu dénoncer l'hypocrisie de grandes entreprises accusées de participer au réchauffement climatique.

"Ils ne sont pas la solution mais le problème"

©

Des affiches surprenantes au slogan choc, voici ce qu'ont pu découvrir les Parisiens dans les rues de la capitale à partir du week-end dernier. A l'origine de ces affiches, le mouvement écologiste britannique Brandalism (contraction de "brand", marque commerciale en anglais, et "vandalism"). La compagnie JC Decaux, responsable des encarts publicitaires, a recensé près de 600 détournements sur leurs panneaux. Le mouvement Brandalism espère, grâce à cette vaste opération, alerter l'opinion sur la responsabilité de certaines entreprises concernant le réchauffement climatique, alors que s'ouvre ce lundi la conférence mondiale sur le climat (COP21). 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité