A Saint-Brieuc, en Bretagne, une fleuriste a mis fin au petit manège de deux hommes. Ces derniers avaient volé des fleurs sur des tombes pour les revendre le jour de la Toussaint.

Voilà qui n'est pas très catholique... Alors que le 1er novembre est consacré à la commémoration de tous les saints, deux hommes ont voulu profiter de la fête religieuse pour se faire un peu d’argent, de façon pas très respectueuse.

A lire aussi – Morbihan : une fillette de 9 ans braquée par deux voleurs

De nombreux bouquets laissés sur le parking du cimetière

Comme l’explique France Bleu, une fleuriste a remarqué les deux individus en train de vendre des fleurs à côté d’elle devant le cimetière de Saint-Brieuc, en Bretagne. Rien de scandaleux, a priori. Sauf que la dame a reconnu dans les pots de fleurs de ses voisins… des bouquets contentant les étiquettes de sa propre boutique !

Publicité
Devant les soupçons grandissants de la fleuriste, les deux hommes décident de prendre la fuite. Derrière, ils laissent de nombreux bouquets sur le parking du cimetière. La fleuriste, elle, a prévenu la police.

Les deux voleurs auraient pris une centaine de pots de chrysanthèmes sur des tombes avec comme but de les revendre… devant le cimetière. Ils sont toujours recherchés par les enquêteurs.

Vidéo sur le même thème : Benoît, ce fleuriste devenu meilleur ouvrier de France

Publicité