A Vitry-le-François (Marne) un couple aurait frappé une agent SNCF furieux d’avoir raté leur train qui serait parti en avance. Une enquête a été ouverte.

"Un couple s’est présenté jeudi au guichet en affirmant que leur train était parti en avance et a asséné plusieurs coups de poing à l’agent qui tentait de les calmer", rapporte le parquet de Châlons-en-Champagne.

Toujours dans la nature

Leur train était un TER reliant Nancy à Epernay dont l’horaire avait été modifié en raison de travaux sur la voie. L’agent de la SNCF a été frappé au visage, elle a par la suite été conduite à l’hôpital par les secours. Le couple est aussi soupçonné d’avoir volé le portable de la victime, et d’avoir dégradé une porte de la gare. La SNCF, qui "condamne cette agression injustifiable", a déposé plainte. Les gendarmes de Vitry-le-François sont toujours à la recherche des agresseurs. La SNCF, qui "condamne cette agression injustifiable", a déposé plainte.

Hier soir, c’est un autre agent de la SNCF qui s’est fait agresser à Houilles par un homme mais cette fois car le train était en retard. Il a été placé en garde à vue. L’incident avait entraîné un retard d’une vingtaine de minutes sur la ligne de train qu’empruntait l’agresseur.

En début d’année, le Figaro avait publié les résultats d’un rapport datant de 2013 qui dénombrait 1 036 agressions physiques et 2 544 menaces et outrages sur des agents de la RATP.

Publicité
"Pas de bonjour, pas d’au revoir, et les insultes fusent rapidement. Avant, il y avait le respect de l’entreprise, de l’uniforme. Aujourd’hui, c’est fini", déplorait à l’époque un conducteur de la RATP.

Vidéo sur le même thème - Sncf : 44% des usagers ne font pas confiance à leurs voisins 

 
Publicité
Publicité