Fréderic Cuvillier, ministre des Transports, et Jean-Paul Huchon, président de la région Ile-de-France, ont annoncé jeudi à la gare du Nord (Paris) un plan d’aménagement des transports.

De nombreux progrès ont été faits ces dernières années dans les transports à grande à vitesse, réduisant considérablement le temps des trajets longue distance. Desormais, les Normands mettent par exemple moins d’une heure à rejoindre la capitale. Paradoxalement les Franciliens, voyagent, eux, avec plus de difficultés. C’est pourquoi la SCNF et la région Ile-de-France se sont réunies pour mettre en place plusieurs changements à court et à moyen termes. En effet, Fréderic Cuvillier, ministre des Transports et Jean-Paul Huchon, président de la région Ile-de-France, ont annoncé jeudi une modernisation des transports franciliens. Les autorités prévoient, entre autres, l’extension du RER E, la prolongation de quatre lignes de métro (la 4, la 11, la 12 et la 14),  et de nouveaux kilomètres de rail pour le tram d’ici 2017.

Publicité
Vers une meilleure gestion des incidents ?Dans le réseau francilien, il arrive souvent que des incidents sur les voie perturbent fortement le trafic. Ainsi plusieurs métros qui partagent une même station se retrouvent  alors à l’arrêt et c’est ensuite tout le réseau qui est paralysé. Dans la plupart des cas, les voyageurs se retrouvent donc bloqués pendant un très long moment. C'est pourquoi, "d’ici l’été, l’Etat et les opérateurs prendront des mesures pour que les trains redémarrent plus rapidement après un incident, et en particulier en cas de suicide sur les voies", indique Le Parisien Informer les voyageurs, une nécessitéBénédicte Tilloy, la directrice générale du Transilien, a déclaré que les conducteurs allaient être formés au "storytelling", ou l’aptitude à "savoir raconter aux voyageurs, en cas de problème, l’histoire qui se passe sur le terrain". Au total, sept milliards d’euros devraient être débloqués par l’Etat pour ce projet.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité