Les créateurs de la série animée satirique pensaient faire une bonne blague quand, en mars 2000, ils montraient Donald Trump à la tête des États-Unis. Au final, ils auront été très lucides.

Nous étions en mars 2000, et Donald Trump était "seulement", dans la vraie vie, un milliardaire ayant autant de succès dans l'immobilier que dans la télé-réalité. À cette époque, comme le rapporte Le Parisien, la série animée Les Simpson, créée par Matt Groening, en était à sa onzième saison. Dans l'épisode 17 de cette dernière, qui se situe dans l'année 2030, on voyait que le magnat... avait été élu président.

Comme le montre ce tweet édifiant, la résonnance ne s'arrête pas là. Les vêtements sont les mêmes, les lieux sont les mêmes, et les États remportés par le milliardaire, à quelques erreurs près, sont ceux qu'il a remporté mercredi !

À lire aussi – Bluffant : ils ressemblent comme deux gouttes d'eau aux personnages des Simpsons !

 

Dans la série, Lisa Simpson, la fille cadette de la famille, surdouée et adepte du saxophone, lui succédait. Elle remarquait notamment que, lors de son passage à la présidentielle, Donald Trump avait ruiné le pays. Autre rappel étrange, Lisa présente dans les épisodes une farouche ressemblance avec… Hillary Clinton. Cette prédiction sera-t-elle, elle aussi, amenée à se réaliser ?

Publicité
Ce n'est pas la première fois que la série fait preuve d'une telle clairvoyance. En 2001, l'un des épisodes évoquait une révolution dans les pays arabes, et montrait un drapeau doté de trois bandes horizaontales, vert, blanc, noir, ainsi que de trois étoiles. Dix ans plus tard éclatait le printemps arabe, et l'opposition syrienne se rassemblait sous un drapeau similaire.

Vidéo sur le même thème – Et si la famille Simpson était française ?

Publicité