A Limoges, un automobiliste a été flashé à 229km/h sur une nationale alors qu’il roulait en Kangoo. Une voiture qui ne peut pourtant pas dépasser les 160km/h.

Un exploit ou une simple défaillance ? Fin mai, un automobiliste originaire de la Haute-Vienne a été convoqué à la gendarmerie pour un excès de vitesse plutôt conséquent.

L’homme avait effectivement été flashé à 229km/h sur la nationale 520, dans le Limousin, pourtant limitée à 90 km/h. Le hic : le conducteur roulait en Kangoo, une voiture ne pouvant pas dépasser les 160 km/h. "C’est moi qui ai répondu au téléphone et le gendarme rigolait lui aussi devant l’énormité de la vitesse. Il n’y croyait pas", a raconté l’automobiliste à 20 Minutes.

A lire aussi- Quand une voiture Google prend une photo de son excès de vitesse

Une probable histoire de défaillance

Publicité
Comment cela est-il possible alors ? "Il n’y a qu’une explication, le radar a complètement déconné. Les gendarmes le pensent aussi. Du coup, il n’y a pas eu de poursuites contre moi et on ne m’a pas retiré mon permis". Une histoire qui finit bien donc !

De leur côté, les gendarmes, eux, affirment ne jamais avoir rencontré d’autres incidents avec ce radar. Le mystère reste entier.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité