Le patron d'une entreprise a profité de l'absence de ses salariés partis en vacances pour vendre les machines et les stocks. Un salarié l’a découvert en passant par hasard devant son lieu de travail.

Un patron pas comme les autres ! Les employés d’Eurometal Ceilings, une usine de faux plafonds métalliques située près de Normanville, dans l’Eure, ont dû avoir une sacrée surprise en retrouvant leurs locaux. En effet, le patron a profité de l’absence de ces derniers, partis en vacances, pour mettre la clef sous la porte. Petit problème, il a oublié de les prévenir. "Je suis surpris et choqué surtout. C'est un patron qui s'en va comme un voleur mais apparemment il est dans ses droits", a témoigné Thierry, un des salariés de l’entreprise, au quotidien Paris-Normandie.

La relation entre le patron et ses employés s'était progressivement dégradée

Le patron a également vendu toutes les machines et les stocks de matières premières de l’entreprise. Et c’est en passant par hasard devant son lieu de travail, qu’un employé a découvert ce que le chef d'entreprise mijotait en apercevant une grue se débarrasser des machines. "J’ai appris qu’une société serait intéressée par nos machines. C’était à la toute fin juillet, s’est justifié Jean-Louis Supiot, le dirigeant. J’ai saisi l’opportunité et tout est allé très vite."

Publicité
Les relations entre le patron et ses employés s’étaient dégradées depuis quelques temps. "Leur attitude a coûté à l’entreprise et ils vont le payer", a ainsi déclaré Jean-Louis Supiot à Paris Normandie. "Il nous considère comme des fainéants et des incapables. Mais, avec l’ancien patron, on faisait un chiffre d’affaires de 180 000 euros par mois", s’est, pour sa part, défendu l’un des salariés. Ces derniers ont d’ailleurs appris qu’ils seraient payés jusqu’à fin septembre puis licenciés en octobre.

En vidéo sur le même thème - 20 000 entreprises recrutent actuellement sur leboncoin.fr 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité