Vous les entendez constamment dans votre vie quotidienne sans jamais les voir. Découvrez le métier surprenant de comédien voix-off, beaucoup plus complexe qu'on l'imagine.

Des voix dans l’ombre, que l’on entend sans jamais voir. Les voix-off sont si présentes dans notre vie quotidienne que l’on ne leur prête plus attention. Pourtant, derrières elles, on trouve des acteurs spécialisés dans le travail de la voix.

"C’est un métier de comédien. Tout est dans l’interprétation du texte pour lui donner du sens", explique à Planet.fr Virginie Bodin, comédienne voix-off et co-fondatrice de l’Association professionnelle nationale des comédiens artistes-interprètes de la voix enregistrée, Les Voix.fr. Si les autres acteurs jouent aussi avec leurs corps et les expressions de leur visage, les voix-off jouent seulement avec leurs cordes vocales.

"Travailler avec sa voix, c’est personnifier ce qu’on dit"

Comme son nom le laisse entendre, le métier de comédien voix-off place la voix au centre de tout. C’est par elle que toutes les intentions et émotions doivent passer en l'absence d'un support visuel. "Travailler avec sa voix, c’est personnifier un message ou en publicité, une marque. Une voix veut dire beaucoup car c'est elle qui transporte le caractère, la personnalité et les sentiments que l'on veut faire passer", nous précise Virginie Bodin.

Selon la comédienne, les formations la plus adaptées pour faire ce métier sont les formations artistiques. Le théâtre, notamment, apporte des bases solides pour l'interprétation. La radio est aussi une bonne manière de se former ; Virgine Bodin a elle-même débuté sur les ondes. "On y utilise beaucoup l’imagination et la répartie, et il y a un rapport très particulier avec la voix", décrit-elle. "Pourtant, il ne suffit pas d’avoir une voix, il faut savoir s’en servir". Une manière de dire qu'avoir un belle voix est inutile dans ce métier tant que l'on ne sait pas interpréter.

A lire aussi - "Les Douze Coups de midi" : qui se cache derrière la voix-off ?

D’où l’importance de la qualification de comédien car il faut, en effet, jouer le texte. "Il faut avoir un minimum de formation et savoir maîtriser sa voix. Il y a une grande différence entre lire un texte et l’interpréter". Chaque interprétation de voix-off est différente selon les intentions et attentes des producteurs et clients. Il faut donc savoir être créatif et être en mesure de proposer différentes intonations de voix lors des castings. Neutre, sensuelle, posée, souriant... un comédien voix-off doit avoir plus d'une corde (vocal) à son arc.

On ne fait pas la voix-off d'une publicité comme celle d'un documentaire

Pour le reste, le métier de comédien voix a beaucoup de similitudes avec celui des comédiens "voix-in", à quelques exceptions près. Le terrain de jeu des comédiens voix-off n'est pas un plateau de cinéma ou les planches d'un théâtre mais un studio d'enregistrement. Ils y travaillent avec un grand nombre de personnes qui les dirigent et les guident : rédacteur des textes, directeur artistique, réalisateur, ingénieur du son...

A lire aussi - La nouvelle publicité de Monoprix qui va vous émouvoir

Avec leur voix, ces comédiens peuvent travailler dans différentes branches. Certains sont plus spécialisés dans la publicité, d’autres dans le doublage de film ou de téléfilm ou encore dans la narration de documentaires.

Votre boîte vocale, les jingles de radio, votre GPS...

Vous entendez également leurs voix à d’autres occasions dans votre vie quotidienne, sans y prêter réellement attention : la boîte vocale de votre répondeur, votre GPS, les bandes annonces au cinéma, les lancements de radio, les méthodes d’apprentissage des langues étrangères ou encore les assistants vocaux de votre téléphone portable.

A lire aussi - Faire de la figuration, un bon moyen de décrocher "un petit rôle au cinéma"

Mais encore une fois, l’interprétation est au cœur de tout et la voix ne sera pas la même pour une publicité que pour une bande-annonce. "Dans la publicité, c’est difficile car on est confronté à donner du sens à des textes commerciaux sans que ce soit caricaturaux. Dans le doublage, c’est plus artistique car il faut rejouer le comédien, répliquer son jeu. Et on ne fait pas du doublage de la même manière dans un téléfilm, un dessin animé ou un jeu vidéo", nous confie Virginie Bodin.

Publicité
Les comédiens voix-off sont souvent moins connus car on voit rarement leur visage. Pourtant, certains sont devenus célèbres grâce à des timbres de voix emblématiques. Ainsi, Simone Hérault, membre de "Les Voix.fr", est depuis plus de trente ans la voix que vous entendez dans toutes les gares SNCF. Pour les amateurs de radio, vous pouvez reconnaître la voix de Jean-Marc Lancelot sur RMC dont il fait les lancements. Sur France 2, c'est celle de Catherine Nullans que vous écoutez, notamment dans les bandes annonces de la chaîne. Comme beaucoup d'artistes et de comédiens, tous sont très attachés à leur travail. "C'est un métier passionnant", nous confirme Virginie Bodin.

En vidéo - Jeu vidéo "Batman Arkham Knight" : le Making Of des Voix Off