A Lunel, dans l’Hérault, un homme a été condamné à un mois de prison ferme pour avoir lâché son chien, Adolf, sur un de ses voisins d’origine maghrébine.

Un homme a été condamné à un mois de prison ferme dans l’Hérault, après avoir lâché l’un de ses chiens, baptisé Adolf, sur son voisin. Selon la victime, qui était en train d’aider son père à déménager avant de se faire mordre au mollet, l’homme aurait ordonné à son chien ''Chope les Arabes ! Chope les Arabes !'' avant que l’un d’entre eux ne se jette sur l’homme d’origine maghrébine.

Le propriétaire des chiens possède deux gros bergers allemands, l’un s’appelle Adolf et l’autre Blondi. Blondi était le nom du chien de Hitler. Le propriétaire des molosses a cependant affirmé à la police que cela n’avait rien à voir avec le dictateur du IIIème Reich. On ne sait pas encore qui de Blondi ou d’Adolf a mordu l’homme. Il se pourrait que ce soit Adolf.

Publicité
Alors que le propriétaire des deux bergers allemands dément avoir lancé ses chiens sur ses voisins et affirme, au contraire, leur avoir ordonné de rester près de lui, l’avocate de la victime a confié une autre version des faits. Dans le quotidien Midi Libre, qui a relaté l’affaire, Lauren Dauguet a déclaré : ''Mon client effectuait le déménagement de son papa, il transportait des meubles lorsqu’il a entendu une porte s’ouvrir et quelqu’un lancer: ''Chope les Arabes! Chope les Arabes!'''' Le propriétaire de Blondi et Adolf a été condamné à un mois de prison ferme et à dix ans d’interdiction de posséder des chiens. Ses deux chiens lui ont d’ailleurs été confisqués.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :