Ikea a confirmé que deux lots de tartes au chocolat contaminées par des bactéries coliformes, révélatrices de la présence de matières fécales, étaient commercialisés en France, mais a précisé qu’ils avaient été retirés de la vente.

Mardi 5 mars, Ikea avait annoncé qu’il retirait des tartes de ses cafétérias après que les autorités sanitaires chinoises y ont, suite à des tests, trouvé des bactéries coliformes, synonymes de contamination aux matières fécales. La Direction générale de la concurrence, la consommation et de la répression des fraudes a précisé hier que le géant suédois avait confirmé que deux lots de ces tartes étaient bien commercialisés en France, mais qu’ils avaient été retirés du marché.

« La DGCCRF confirme qu'Ikea France a indiqué à ses services que deux lots de tartes au chocolat et aux éclats de caramel ayant présenté des problèmes d'hygiène ont été commercialisés en France » est-il expliqué dans un communiqué. « L'entreprise a par ailleurs signalé que ces lots, distribués dans ses cafétérias, n'étaient plus disponibles sur le marché français et qu'elle a réalisé des prélèvements sur d'autres lots de ces produits ».

Publicité
La DGCCRF se veut néanmoins rassurante, précisant que ces bactéries « ne deviennent pathogène qu'à partir qu'un seuil très élevé » et que « ce seuil n'était a priori, selon Ikea, pas atteint pour les produits concernés en France ». L’autorité de contrôle « vérifie par ailleurs l'efficacité du système d'auto-contrôle interne mis en place par Ikea et recueille tous les éléments relatifs à cette affaire ». Après le retrait des boulettes de viande il y a quelques jours contenant de la viande de cheval, l’affaire des tartes au chocolat contaminées à la matière fécale fait sérieusement désordre dans les cafétérias du géant du meuble en kit.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :