Depuis quelques jours, vous constatez que votre réveil ou votre pendule de four n’affiche plus la bonne heure ? C’est normal ! On vous explique pourquoi.

Non, vous ne devenez pas fou. Vos appareils électriques n’indiquent plus la bonne heure et il existe une raison à cela. Ainsi que le révèle Le Parisien dans sa dernière édition, ce décalage concerne des milliers d’Européens. Et pour cause : pour se maintenir à l’heure, nos appareils électroménagers indiquant l’heure sont calés sur la fréquence du courant électrique, en l’occurrence le réseau électrique européen. La fréquence normalement utilisée est de 50 hertz. Mais depuis mi-janvier, elle a été abaissée à 49,996 hertz. Une différence qui peut sembler minime mais dont les conséquences sont grandes.

La faute au Kosovo

C’est en effet à cause de cette baisse que nos appareils électroménagers affichant l’heure et branchés au secteur ont accusé un retard cumulé pouvant aller jusqu’à six minutes. Tous les autres appareils qui fonctionnent à pile ou à quartz ne sont donc pas concernés. S’ils sont eux aussi en retard, l’explication se trouve ailleurs.

Publicité
Interrogée par Le Parisien la porte-parole de l’Entso-E, une association réunion les fournisseurs d’électricité de 25 pays, a dévoilé les raisons qui ont conduit à faire baisser la fréquence du courant électrique européen. La faute incomberait au Kosovo qui ne produirait pas assez d’électricité. En tant que responsable de la production d’électricité dans les Balkans, la voisine la Serbie est normalement censé pallier ce manque mais elle s’y refuse "pour des raisons d’opposition politique et historique entre les deux pays". Et comme les autres pays européens comme la France et l’Allemagne n’ont pas voulu non plus, il a donc fallu abaisser la fréquence du réseau. Une situation électrique qui pourrait mettre encore plusieurs semaines à être réglée. En attendant donc, mieux vaut régler vos pendules !

 

 

 

mots-clés : Horloge

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité