Quatre familles vont prochainement être expulsées de leur logement HLM des Hauts-de-Seine parce que leurs enfants ont été condamnés pour trafic de drogue.

Décision inédite. Ils vont payer pour les erreurs de leurs enfants. Dans son édition de ce vendredi, le Parisien révèle en effet que les membres de quatre familles vont  bientôt être expulsés de leurs logements sociaux de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) et ce, parce que leurs enfants ont été condamnés en 2010 pour des actes de délinquance. Cette décision sera effective dès la fin de la trêve hivernale.

Publicité
La décision pourrait faire jurisprudenceLe bailleur est parvenu à obtenir de la justice la résiliation du bail de ces familles en évoquant un "trouble de jouissance". Les magistrats ont, quant à eux, estimé que les riverains vivaient un véritable "enfer au quotidien" à cause "de l’existence d’un trafic de stupéfiants dans l’enceinte même de la résidence".  Porte-parole du droit au logement, Jean-Baptiste Eyraud a déclaré au quotidien : "Si les enfants font du deal, ils doivent être pénalisés. Est-ce que, pour autant, la famille doit supporter les conséquences de ces délits?".  Et si cette décision suscite d’ores et déjà critiques et indignation, de nombreux bailleurs se frottent les mains. Le porte-parole de  l'OPDHLM 92 assure en effet être assailli de sollicitations de bailleurs intéressés par cette démarche. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité