En moins de trois mois, cinq actrices de films pour adultes ont subitement perdu la vie. Explications.

Olivia Lua est la cinquième femme de l'industrie pornographique à avoir perdu la vie en moins de trois mois, a informé l’agence Direct Models de Los Angeles, en Californie. Elle a été retrouvée sans vie jeudi dernier, dans un centre de désintoxication de la cité des anges. Le nom de la jeune femme de 23 ans s'ajoute à une liste déjà un peu longue de personnalités du X qui sont décédées récemment. 

 

Au mois de novembre 2017, Shyla Stylez est morte brutalement à l’âge de 35 ans, indique Télé-LoisirsAuguste Armes, une jolie canadienne de 23 ans, a été retrouvée pendue un mois plus tard, tout comme Olivia Nova, âgée seulement de 20 ans, retrouvée inanimée à son domicile de Las Vegas. D’autres ont succombé à des suites d’overdoses, à l'instar de Yurizan Beltran, âgée de 31 ans.

Une industrie "dangereuse"

Ovidie, réalisatrice de documentaires sur l’industrie pornographique, a analysé et expliqué ce "phénomène" à 20minutes : "Est-ce que ces filles se lancent dans l’industrie du porno car elle sont des problèmes psychologiques ou est-ce cette industrie qui a généré un état de détresse ?".

Publicité
Selon elle, ces décès peuvent en partie s'expliquer par les changements survenus dans l'industrie ces dernières années. "Il est beaucoup plus difficile psychologiquement d’être actrice aujourd’hui qu’il y a 20 ans", pour des raisons qui n’existaient pas auparavant comme la "starisation" ou encore "une sorte de narcissisme" engendré par les réseaux sociaux avec le populaire "j’aime". "Elles se font désormais traiter de pute tous les jours", a ajouté la réalisatrice.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité