Deux lycéens ont été exclus de leur établissement des Hauts-de-Seine pour avoir créé de faux profils Facebook à leurs professeurs afin de les dénigrer. Les enseignants ont déposé plainte. Une enquête a été ouverte pour “atteinte à la dignité”.

France Bleu 107.1 a révélé ce jeudi que deux élèves du prestigieux lycée Lakanal à Sceaux (Hauts-de-Seine) ont été exclus pour s’en être pris à leurs professeurs sur Facebook. Les deux jeunes gens auraient en effet créé de faux profils afin de déverser des propos injurieux sur leurs enseignants. "Quatre professeurs ont été la cible d'insultes et de moqueries sur le réseau social Facebook via de faux profils" pouvait-on entendre sur France Bleu 107.1. Le stade de l'injure aurait même été dépassé puisque "des photomontages obscènes” accompagnaient certains des profils.Une sanction à titre d’exemple"Sous couvert d'anonymat, on croit qu'on a la possibilité de dire tout et n'importe quoi en créant de faux comptes sous de fausses identités. C'est à nous, éducateurs, de faire en sorte que nos élèves ne soient pas tentés de renouveler ce genre d'opération", a déclaré le directeur académique des Hauts-de-Seine, Edouard Rousselet. La notification d'exclusion définitive des deux élèves a pour vocation de dissuader d’autres élèves à faire de même. Il a qualifié ces agissements de “diffamation” et de “harcèlement”. Une enquête préliminaire a été ouverte pour "injure publique envers un fonctionnaire chargé du service public par parole, image, écrit ou moyen de communication électronique”.

Publicité
Cet événement intervient alors même qu’une large campagne publicitaire a été lancée à la rentrée 2013 par le ministère de l’ Enseignement Supérieur pour pallier le manque d’enseignants dans le secondaire. 706 postes sont restés vacants au concours  du Capes externe 2012, soit 15 % des postes à pourvoir.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité