Un hélicoptère de la gendarmerie de Tarbes s'est écrasé ce vendredi midi à Cauterets (Hautes-Pyrénées). Les quatre gendarmes à bord ont perdu la vie. 

Ce vendredi un peu avant midi, un hélicoptère de la gendarmerie s'est écrasé durant une mission en altitude à Cauterets, dans les Hautes-Pyrénées, a précisé un haut responsable de la gendarmerie. Les quatre gendarmes à bord sont décédés selon le dernier bilan.

Selon La Dépêche, l'accident s'est produit au dessus du lac de Gaube "dans une zone d'altitude difficile d'accès", lors d'un exercice de secours. A bord, un pilote, un copilote ainsi que deux secouristes du Peloton de gendarmerie de haute montagne de Pierrefitte-Nestalas. Il a ensuite heurté une paroi. Les causes de ce drame ne sont pas encore déterminées.

Toujours selon le journal, l'hélicoptère aurait pu s'écraser lors d'une tentative d'atterrissage en urgence. 

Une cellule de crise a été ouverte à la préfecture des Hautes-Pyrénées. Un hélicoptère de la sécurité civile s'est également rendu sur le site, rapporte La Dépêche.

Les élus ont exprimé leur tristesse

Les ministres ont aussi exprimé leur pensées aux familles. Bernard Cazeneuve a communiqué "son infinie tristesse" vis à vis des "victimes qui n'ont malheureusement pas survécu à l'accident".

De son côté le Premier ministre Manuel Valls a manifesté son "immense tristesse" sur Twitter. "Pensées émues pour les familles et collègues des gendarmes décédés"peut on lire sur son compte.

Publicité
Des recherches sont en cours pour tenter de déterminer les circonstances exactes de l'accident. "Pour l'instant, je n'ai pas décidé d'ouvrir une enquête judiciaire", a déclaré à l'AFP le procureur de Tarbes, Eric Serfass.

En vidéo sur le même thème : Crash d'un hélicoptère de gendarmerie dans les Hautes-Pyrénées : "Toutes les pistes sont possibles" 

 

 

Publicité