Afin de protéger la sensibilité des enfants vivant une situation familiale difficile, une école primaire basée à Allinges (Haute-Savoie) a décrété l'annulation de fabrication de cadeaux par les élèves pour la fête des mères. Une démarche qui a rencontré un avis mitigé parmi les parents d'élèves.

Les élèves de l'école élémentaire La Chavanne à Allinges (Haute-Savoie) ne fabriqueront pas de cadeaux à base de pâtes pour cette année. Les enseignants ont en effet décidé tout simplement de ne pas célébrer la fête des mères ce dimanche de peur de stigmatiser les enfants ayant une situation familiale compliquée.

Le Conseil des maitres s'en est expliqué par une lettre envoyée aux parents d'élèves. La direction de l'établissement a voulu éviter "des situations délicates pour de nombreux élèves dans l'école à l'évocation des fêtes des mères ou des pères". Donc, il n'y aura pas de "cadeaux" pour les parents, cette année", rapporte Le Dauphiné sur son site.

La réaction des parents d'élèves

Publicité
L'argument avancé par les enseignants ne fait pas l'unanimité. Les parents d'élèves sont en effet partagés par cette décision. "Cette décision est débile. Se voir remettre par son enfant un petit cadeau réalisé à l'école, c'est un moment merveilleux", a indiqué une mère de deux enfants sur Francetvinfo.fr. Certains ont signé une pétition tandis que d'autres comprennent la position de l'école. Parmi ceux qui soutiennent la décision de l'établissement certains déclarent : "Les enfants qui n'ont plus de papa ou de maman souffrent suffisamment". "Il ne faut pas les traumatiser encore plus en leur faisant réaliser un cadeau qui leur rappellerait cruellement leur situation", ont-ils ajouté.

Vidéo : Journée de la Jupe : une députée UMP accuse le gouvernement

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité