Une mystérieuse fumée noire se dégage du crématorium situé à Héricourt, près de Vesoul. Ces inquiétantes émanations seraient dues aux objets laissés par les familles des défunts dans les cercueils.

A Héricourt en Haute-Saône, l’épaisse fumée noire qui se dégage du crématorium préoccupe les habitants. Ces émissions seraient causées par les objets déposés dans les cercueils des défunts par les familles, comme le rapporte Le Figaro. Les gens y mettent des "peluches, photographies, bouteille de parfum, casque de motard", a révélé Jérôme Michaud, le responsable du crématorium.

Lire aussi - Cendres mélangées et partiellement remises aux familles : scandale au crématorium de Nanterre

"Il faut faire la différence entre un crématorium et un incinérateur", a-t-il indiqué. "Un crématorium est conçu pour brûler un corps habillé et un cercueil, rien d'autre! Quand il y a autre chose, la machine se met en surpression et produit ce type d'émission", a signalé Jérôme Michaud, profondément agacé. "Un jour, on a entendu deux déflagrations. Dans le cercueil, il y avait un fusil de chasse chargé", a-t-il confié.

Le crématorium, ouvert depuis 2007, est situé à proximité du centre-ville. Certains riverains s’étaient opposés à la construction de l’établissement. Jérôme Michaud a tenu à préciser qu’il réalisait environ 1400 crémations par an et que les fumées noires ne se produisaient que deux à trois fois tous les six mois. Il a cependant reconnu que le phénomène s'était intensifié depuis le mois de juin sans pouvoir en expliquer la raison.

"Il n'existe aucune loi en France pour réglementer le contenu d'un cercueil"

Mais Jérôme Michaud a indiqué qu’il ne pouvait rien faire pour empêcher les proches de laisser des objets qui ne devraient pas se trouver dans les cercueils. Car ces derniers "arrivent des pompes funèbres scellées par la police". "En dehors de l'identité du défunt, nous ne savons rien d'autre. De toute manière, il n'existe aucune loi en France, pour réglementer le contenu d'un cercueil. On ne peut rien faire", a-t-il regretté.

Publicité
Les habitants d’Héricourt sont très inquiets. "J’ai peur pour ma santé. On nous dit que les feux de cheminée sont dangereux, alors là, avec un crématorium ça doit polluer aussi", a déclaré à France Bleu, Jeannine Repiquet, une habitante du quartier. Mais d’après Jérôme Michaud, il n’y a aucune raison de s’inquiéter, le crématorium est aux normes et les rejets d’une année correspondent à ceux d’une voiture diesel parcourant un trajet de 15 000 km.

Vidéo sur le même thème :  Le boom de la crémation