Alors que le Grand Paris Express devrait être achevé en 2030, le gouvernement pourrait envisager d’augmenter le prix des PV pour récolter les deux milliards d’euros qui manquent au financement de ce projet.

Augmenter le prix des PV de stationnement pour contribuer au financement du Grand Paris Express. Si l’idée promet de faire râler plus d’un automobiliste, elle n’en trotte pas moins dans l’esprit du Premier ministre. Alors qu’il dévoilait les grandes lignes du projet de Grand Paris Express initié par Nicolas Sarkozy, Jean-Marc Ayrault a en effet lâché que "la hausse des amendes forfaitaires de stationnement au bénéfice des autorités organisatrices de transport" était actuellement à l’étude parmi les possibilités envisagées pour récolter les deux milliards d’euros qui manquent à l’Etat pour boucler le financement de ce vaste chantier.

Bientôt des PV à 35 euros ?Le Figaro a par ailleurs précisé que si cette réflexion venait à prendre forme, le prix des amendes de stationnement pourrait passer de 17 euros à 30 voire 35 euros. Une augmentation d’autant plus impressionnante qu’elle pourrait non seulement s’appliquer à l’Ile-de-France mais également à tout l’Hexagone. Le prix des PV de stationnement avait déjà été augmenté il y a près de deux ans, passant de 11 à 17 euros.

Publicité
Réduire les inégalités en Ile-de-FranceFort de ce projet de Grand Paris Express, Jean-Marc Ayrault a précisé mercredi dans un entretien accordé au Parisien que l’Ile-de-France" concentre 30% de la richesse nationale" et que cette région est marquée par "beaucoup d’inégalités". L’objectif du projet achevé en 2030 sera ainsi notamment de réduire ces inégalités en termes de logements et de transports.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité