Pour évaluer la qualité de l'eau, les entreprises chargées de sa distribution emploient parfois des goûteurs. Un métier original et qui peut s’avérer très utile.

Il n’y a pas que le vin qui se déguste, l’eau aussi. Et ce sont des goûteurs d’eau qui sont chargés de cette tâche plutôt originale. Au sein des différentes sociétés productrices d’eau minérale ou du robinet, leurs compétences sont en effet utilisées afin de garantir aux consommateurs un goût de qualité. Chez Veolia Eau par exemple, chargé de la production et de la distribution d'eau potable, ce type de contrôle est parfois mis en place sur des eaux déjà traitées.

Si les analyses chimiques peuvent vérifier si une eau est impropre à la consommation à cause de la présence de bactéries ou de pesticides, le palais humain peut aussi détecter d'autres anomalies gustatives ou olfactives. Les contrôles sont effectués le plus souvent suite à des réclamations de particuliers ou lorsqu'un problème survient sur le réseau d'acheminement.

Garantir une eau de qualité

Les goûteurs d’eau doivent être en mesure d’évaluer l’ensemble des caractéristiques organoleptiques des liquides, c’est-à-dire le goût et l’odeur de la même manière que les œnologues le font pour le vin. Lors des dégustations, ils doivent faire travailler leurs papilles et nez pour deviner si l’échantillon testé a plutôt un tel ou tel goût. Identifier avec précision le type d’anomalie permet alors de remonter plus facilement à la source du problème.

Être goûteur d’eau n’est pas pour autant une profession à part entière. Il consiste plutôt en une activité exercée en parallèle d’un autre métier au sein des entreprises produisant ou distribuant de l’eau. Les entreprises peuvent recruter les goûteurs d’eau parmi leurs employés mais font aussi parfois appel à des particuliers bénévoles pour constituer un panel de consommateurs. Ils testent alors l’eau directement chez eux, ce qui permet aussi de détecter des problèmes dans les réseaux de distribution et d'acheminement.

Des compétences particulières pour une fonction particulière

Ainsi, vous n’avez pas forcément besoin d’avoir une formation poussée en chimie ou en sciences de l’environnement : un bon palais peut suffire. Les goûteurs d'eau sont sélectionnés en fonction de leur habilité à détecter des subtilités de goût ou d'odeur, mais aussi pour leur hygiène de vie particulière. Comme chez tous les professionnels du goût, la cigarette et le café sont à banir car ils risqueraient d'altérer les papilles.

Publicité
Après une formation à la dégustation d’eau, les goûteurs sont capables de distinguer les différents goûts et odeurs, et de les nommer. Ils peuvent alors faire remonter leurs remarques qui sont prises en compte. Celles-ci peuvent par la suite aider à l'amélioration des réseaux, et donc de la qualité de l'eau. Quand on sait que l'être humain doit boire un litre d'eau par jour, il est préférable que celle-ci ait un goût le plus agréable possible.

En vidéo sur le même thème : Peut-on boire sans crainte l’eau du robinet ?

mots-clés : Métier

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité