Catherine Deneuve n’a pas du tout apprécié que Sophie Marceau dise de François Hollande que c’était un "lâche" et un "goujat". Selon elle, l’actrice vedette de La Boum a tenu des propos "extrêmement grossiers".

©AFP

Alors que Sophie Marceau a récemment donné son avis bien tranché sur l’affaire Hollande-Gayet, Catherine Deneuve n’a, à son tour, pas hésité à donner le sien. "Je ne parlerai pas du président de la République comme ça, que je l'aime ou pas", a-t-elle en effet déclaré lors d’une interview accordée à la Nouvelle République. Revenant sur les termes employés par sa consœur pour qualifier François Hollande – "lâche" et "goujat" - la Demoiselle de Rochefort a estimé qu’ils étaient "extrêmement grossiers". Visiblement remontée contre Sophie Marceau, Catherine Deneuve a poursuivi en déplorant : "Je comprends qu'on puisse lui reprocher des choses mais pourrait-on rester sur un terrain un peu plus élevé, quand même ? Un 'goujat' et un 'lâche' ! On dirait qu'on parle du mari de sa meilleure amie qui vient d'être quittée... Je trouve ça incroyable". Et l’actrice actuellement en pleine promotion du film Dans la cour de Pierre Salvadori, d’ajouter : "Et elle (Sophie Marceau, ndlr) précise qu'elle n'a pas voté pour lui ? Mais ça ne regarde qu'elle ! Les isoloirs sont faits pour ça".

Loin de ne s’en prendre qu’à l’actrice vedette de La Boum, Catherine Deneuve, a également fustigé l’attitude de certains médias. "Les couvertures des journaux avec 'Flamby'... Je trouve ça honteux. Nous avons atteint un niveau de bassesse. Il y a quand même d'autres choses à dire !", a-t-elle raillé.

Publicité
"Et puis tromper sa femme pendant un an et demi…"Au cours d’un entretien récemment accordé au magazine GQ, Sophie Marceau n’avait pas mâché ses mots à l’égard de François Hollande. Très critique quant à son attitude dans l’affaire dite "Hollande-Gayet", l’actrice avait déclaré sans détours : "Un mec qui se conduit comme ça avec les femmes, c'est un goujat. Et puis tromper sa femme pendant un an et demi alors qu'on est président de la République ! C'est cinq ans un mandat. On ne lui demande pas d'être abstinent non plus, mais je me dis qu'il peut mettre ça un peu de côté". Forte de ces mots, la compagne de Christophe Lambert en avait même remis une couche en lâchant : "J'ai l'impression qu'il mélange un peu tout. J'avais envie de l'aimer un peu, de me dire qu'il n'est pas si terrible que ça. Mais là, je me suis dit: 'quel lâche !".

Vidéo sur le même thème : Sophie Marceau révélant avoir voté pour Sarkozy en 2007, "c'était le mois pire"