Une information du journal Le Monde rapporte que la direction du groupe Goodyear Dunlop Tires France devrait annoncer la fermeture de son usine lors d’une réunion le 31 janvier. 1250 salariés sont concernés.

A l’usine d’Amiens-Nord, dans la Somme, Goodyear n’a pas décidé de souhaiter la bonne année à ses employés. Selon Le Monde, la direction de l’usine prévoirait de notifier aux 1250 salariés du site la fermeture du site à l’horizon 2014. Officiellement, c’est une réunion d’information « concernant la stratégie du groupe pour le site d’Amines –Nord », officieusement c’est l’annonce d’une fermeture qui devrait être entérinée.

La chose est désormais un secret de polichinelle : une source a confirmé à l’AFP que la chose était « une des hypothèses retenues par la direction ». Dans l’entourage du premier ministre Jean-Marc Ayrault, on abonde en ce sens : « Nous avons été informés du risque de fermeture prochaine du site » rapporte une source au quotidien.

Publicité
Ce n’est pas la première fois que l’usine d’Amiens, qui produit majoritairement des pneus pour voitures de tourisme, est menacée. Elle l’est depuis 2008, et la direction avait alors pris la décision de se débarrasser de cette branche qu’elle juge peu rentable (50 millions de perte), sans toutefois qu’aucun des différents plans sociaux mis en œuvre ne soient jamais validés par la justice. C’est donc une épine de plus en perspective dans le pied du gouvernement et François Hollande, au plus bas dans les sondages, qui doit éviter à tout prix un nouveau Florange.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité