Les propos de Nicolas Sarkozy dans le magazine Valeurs actuelles suscitent ce matin quelques sourires. L’ancien président déclare en effet emmener sa fille à l’école. A 17 mois, Giulia serait bien précoce…

Dans une interview accordée à Valeurs actuelles, Nicolas Sarkozy évoque son possible retour en politique. Un retour qu’il envisagerait « par devoir », uniquement s’il était « obligé d’y aller ». Mais certains observateurs n’ont pas manqué de remarquer que l’ex-président de la République s’était peut-être un peu emballé sur certaines choses dans son discours.

« Il y aura malheureusement un moment où la question ne sera plus : « avez-vous envie ? » mais « aurez-vous le choix ? » » explique Nicolas Sarkozy au magazine. « Dans ce cas, je ne pourrai pas continuer à me dire : je suis heureux, j'emmène ma fille à l'école, et je fais des conférences partout dans le monde. Dans ce cas, effectivement, je serai obligé d'y aller. Pas par envie. Par devoir. Uniquement parce qu'il s'agit de la France ».

Publicité
Oui vous avez bien lu, Nicolas Sarkozy emmène sa fille à l’école. La petite Giulia, qui est née en octobre 2011, et a donc 17 mois, serait visiblement l’une de ces enfants prodiges extrêmement précoces. Mais quoi de plus surprenant finalement pour la fille de celui qui était surnommé « l’hyperprésident ». Sur Twitter en tout cas, les commentaires sont amusés, voire ironiques.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité