Les corps de cinq nouveau-nés ont récemment été découverts dans un sac isotherme et le congélateur d’une maison familiale à Louchats (Gironde).

Quintuple infanticide en Gironde. Selon les informations d’i>Télé confirmées par l’AFP, les corps de cinq bébés ont récemment été découverts dans un sac isotherme et un congélateur au domicile d’une famille à Louchats. Il pourrait s’agir de la plus grave affaire d’infanticide découverte en France depuis ces cinq dernières années.

A lire aussi – Isère : un bébé congelé retrouvé, la mère en garde à vue

 La mère aurait accouché "seule à son domicile"

Selon les premiers éléments communiqués, c’est le compagnon de la mère des bébés qui aurait fait une première et macabre découverte jeudi matin. Vers 7h30, celui-ci serait tombé sur le sac isotherme contenant le petit corps sans vie. Ce seraient ensuite les gendarmes, qui alertés par cet homme, auraient découvert les quatre autres petits cadavres dans le congélateur familiale, en début de soirée.

Agée de 35 ans, la mère a été hospitalisée au centre hospitalier universitaire (CHU) Pellegrin à Bordeaux. Les enquêteurs soupçonnent qu’elle a "accouché seule à son domicile", a précisé une source proche de l’enquête. Des examens "gynécologique et psychiatriques" devraient permettre de confirmer ou non cette hypothèse, a également indiqué cette source. Le compagnon de 40 ans a quant à lui été placé en garde à vue. Père présumé des cinq bébés morts retrouvés à leur domicile, il est "Il est totalement abattu, affirme son incompréhension et n'a pas encore été informé de la découverte des quatre autres corps", rapporte la même source.

Le couple a deux adolescentes

Dans les jours à venir une autopsie des corps des nouveau-nés va par ailleurs être pratiquée pour déterminer les circonstances de leur décès et surtout, si les enfants étaient viables ou non à leur naissance. Réputé sans histoire, le couple vivait avec ses deux filles âgées de 13 et 15 ans.

Publicité
Le plus grave infanticide jamais survenu en France est celui commis par Dominique Cottrez et découvert en 2010 dans le Nord. Cette aide-soignant a tué huit de ses bébés car, aussure-t-elle, ils étaient issus d’une relation incestueuse.

Vidéo sur le même thème - Le père assure qu'il "ignorait tout" de ces grossesses