Au cours d’une interview accordée au Monde, Julie Depardieu a prédit la mort de son père en 2018. Dressant un portrait peu flatteur de l’acteur, elle a même estimé que c’est "un voyou".

©AFP

Alors que son frère, Guillaume, est décédé il y a cinq ans d’une pneumonie, Julie Depardieu pense que son père n’a plus longtemps à vivre avant de le rejoindre. Récemment interrogée par Le Monde, la jeune femme a en effet confié : "il ne vieillira pas tant que ça. Tu verras ; 65 balais, ce n’est pas vieux. Et quand tu sais ce qu’il fait. Il ne durera pas, je te le dis. Dans cinq ans, il est plus là. C’est lui le prochain, je le sais". Des propos pour le moins durs qui n’ont pas empêché l’actrice de poursuivre sur sa lancée. "Mon père, c’est un voyou : il dit un truc, mais il peut faire le contraire, faut se méfier, tu ne sais pas. Ce n'est pas un traître, non, mais tu te méfies quand même". Et Julie Depardieu d’ajouter : "Gérard, il est très sympa, mais tu ne peux pas exister beaucoup à côté de lui".

Publicité
Guillaume "ne trahissait jamais"Alors qu’un ultime album de son frère, intitulé Post-Mortem et dédié à la fille de ce dernier, vient de sortir dans les bacs, la jolie blonde en a également profité pour rendre un dernier hommage à celui qui, selon elle, "ne trahissait jamais" et ce, malgré les "engueulades". Revenant sur le cas de son père, l’actrice a par ailleurs avoué avoir fait refaire son nez cinq fois.  "C'était une question identitaire. Ce n'était même pas pour être jolie, je ne voulais pas avoir ce nez-là, qui ressemblait trop à celui d'un membre de ma famille", a-t-elle fini par expliqué au journaliste. Comme une pique non-dissimulée au monstre sacré du cinéma français.

A revoir en vidéo : Gérard Depardieu explique qu'il est saoul avec une vinaigrette !