Plusieurs extraits du livre Le miroir truqué, un ouvrage signé d’un certain Georges Tron et comportant des scènes de violences sexuelles, ont été diffusés à Daveil, la commune où le maire actuel, Georges Tron, entend briguer un quatrième mandat. Il a démenti en être l’auteur.

© AFP

Non Georges Tron n’a pas écrit de livre porno. L’actuel maire UMP de Daveil, dans l’Essonne, candidat à sa réélection aux prochaines municipales, a publié un communiqué après la diffusion anonyme de plusieurs extraits du livre Le miroir truqué, un ouvrage signé « Georges Tron », qui comporte « des scènes de violences particulièrement crues ». « Je ne suis pas l'auteur de cet ouvrage et ne peut qu'être surpris qu'une personne porte le même nom et le même prénom que moi alors que je ne connais aucun homonyme » affirme-t-il.

« Aucun rapport entre moi et ce livre »Georges Tron a également indiqué qu’il avait laissé carte blanche à ses avocats pour « envisager toutes les procédures » envisageables devant la justice. « La Société des Ecrivains (éditeur du livre, lequel a été publié en 2008, ndlr) a confirmé qu'il n'y avait aucun rapport entre moi et ce livre » a ajouté l’élu, blanchi en décembre dernier après avoir été mis en examen suite à des accusations de viol de la part de deux de ses anciennes employées de mairie.

Publicité
Des « envois anonymes » pas si anonymes ?Pour Georges Tron cependant, ces « envois anonymes » seraient l’œuvre de Philippe Olivier et de son entourage, l’un de ses adversaires dans la course à la mairie de Daveil. Contacté par l’AFP, celui-ci, leader de la liste d’opposition « 100% Daveil » et mari de Marie-Caroline Le Pen, n’a semble-t-il pas pu être joint.

vidéo : accusations de viol ; Georges Tron obtient un non-lieu après deux ans de lutte

Publicité