Le groupement de gendarmerie des Bouches-du-Rhône a récemment alerté les automobilistes concernant des faux gendarmes et des faux policiers qui commettent des vols sur les autoroutes du sud de la France.

Sur les autoroutes des régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et du Languedoc-Roussillon, des individus se faisant passer pour des gendarmes et des policiers dépouillent les automobilistes depuis plusieurs semaines. Déguisés en policiers et en gendarmes, ils sévissent surtout pendant la nuit. Les voleurs s’attaquent aux vacanciers en visant particulièrement les touristes étrangers, comme le rapporte France Info.

Lire aussi - Attention, des faux policiers veulent tout connaître de vos cartes bancaires

Les faux policiers prétendent chercher de la drogue

Pourtant, leur comportement est très différent de celui des forces de l’ordre mais les automobilistes se font quand même avoir. Ces faux policiers poursuivent une voiture et forcent les occupants à s’arrêter sur la bande d’arrêt d’urgence. Ils procèdent ensuite à un faux contrôle de papiers en encerclant le véhicule et en braquant des lampes torches dans les yeux des conducteurs.

Sous prétexte de chercher de la drogue, ils fouillent ensuite dans le coffre des voitures et volent les objets de valeur qui se trouvent dans les sacs. Ils prennent également les portefeuilles et les téléphones portables présents dans les sacs à main avant de prendre la fuite.

"Les actions en civil sont rares pour les gendarmes"

Toutefois, les voleurs ne disposent pas de l’uniforme complet des forces de l’ordre mais seulement de quelques accessoires comme une casquette, un polo ou un brassard. Le capitaine de gendarmerie Alain Archaimbault, de l’escadron départemental de la sécurité routière des Bouches-du-Rhone, a tenu à rappeler que "les actions en civil sont rares pour les gendarmes".

Par ailleurs, les patrouilles de surveillance se font "avec des véhicules sérigraphiés, parfaitement identifiables", a indiqué la gendarmerie dans un communiqué. D’autre part, les contrôles sont effectués sur une aire de repos ou au niveau des péages mais jamais sur les bandes d’arrêt d’urgence qui sont trop dangereuses.

Publicité
Le groupement de gendarmerie des Bouches-du-Rhône appelle donc les automobilistes à faire preuve de vigilance. Les conducteurs peuvent appeler le 17 ou le 112 s’ils ont le moindre doute. Ils peuvent également demander au gendarme de présenter sa carte professionnelle.

Vidéo sur le même thème : Les attaques de faux policiers se multiplient en Île-de-France