Une fuite de gaz a été détectée mardi à la gare de triage de Drancy, en Seine-Saint-Denis. Une cinquantaine de pompiers a été dépêchée sur place. L'alerte est désormais levée.

Le mercaptan, un gaz inoffensif à l’odeur nauséabonde, fait de nouveau parler de lui. Mardi,  une fuite de gaz au niveau d’un wagon citerne a été détectée à la gare de triage de Drancy, une commune située au Nord-Est de Paris. "A priori, il s'agit d'une fuite intermittente de THT (tétrahydrothiophène) que l'on nomme communément du mercaptan", a expliqué le lieutenant-colonel Pascal Le Testu. En d’autres termes, il s’agit du même type de gaz qui s’est échappé de l’usine Lubrizol en janvier dernier à Rouen. Le THT est utilisé comme additif au gaz naturel afin de le rendre odorant. Ce sont des employés SNCF de la gare de Drancy qui, interpellés par l’odeur, ont donné l’alerte. Les pompiers sont alors rapidement intervenus.  Des milliers de wagons sont triés chaque année dans cette gare de marchandise, dont certains contenants des produits chimiques.

Aucun danger pour la population

Publicité
"Il n'y a pas de risque pour le moment pour les populations", a assuré Pascal Le Testu. Un périmètre de sécurité avait été mis en pace mardi vers 17h00. Il a cependant été levé dans la soirée. "On n'est pas sur une fuite massive", a souligné le colonel. Anticipant les possibles inquiétudes de la population, il s’est pressé d’ajouter : "On n'est pas au niveau de la fuite de Rouen. Il n'y a aucune comparaison possible".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité