Séparé de Valérie Trierweiler depuis bientôt un mois, François Hollande savourerait sa liberté retrouvée. Selon son entourage, le président se sentirait plus à l’aise de faire ce qui lui chante et de voir qui il souhaite à l’Elysée.

©AFP

Si les jours qui ont suivis les révélations de Closer sur la prétendue liaison du président avec l’actrice Julie Gayet ont été très difficiles à vivre pour lui, l’orage semble désormais s’estomper. Et si d’autres jours sombres menacent de perturber le ciel de l’Elysée dans les semaines à venir – les médias attendent la première apparition publique du chef de l’Etat et de sa supposée nouvelle compagne – en attendant, le président savoure sa liberté retrouvée. Depuis que Valérie Trierweiler est retournée vivre dans son appartement du XVe arrondissement de Paris, François Hollande se retrouve en effet seul à l’Elysée. Et d’après son entourage, il en serait ravi. "L’atmosphère pour lui est moins contraignante", rapporte ainsi Paris Match. L’hebdomadaire précise également que, leur ex-belle-mère partie, les quatre enfants qu’il a eus avec Ségolène Royal peuvent à présent lui rendre visite quand ils le veulent. "François, qui est très attaché à eux, les appelait au téléphone. Mais pour l’Elysée, ils devaient venir tel jour à telle heure. Désormais, il leur dit de passer quand ils en ont envie et surtout, de rester dîner avec lui le plus souvent possible", aurait confié un proche du président au magazine.

Publicité
"Je ne vais pas la sortir tout de suite"Mais si François Hollande ne boude pas son plaisir d’être officiellement séparé de Valérie Trierweiler, il veillerait toutefois à ne pas s’afficher trop tôt avec sa nouvelle compagne. Celui-ci souhaiterait en effet respecté un certain délai de décence pour ne pas heurter son ex-compagne, qui a été très affectée par l’affaire du Closergate, mais aussi peut-être l’opinion publique. Le chef de l’Etat a été très critiqué en marge de ce scandale, notamment pour la manière dont il a rompu avec l’ex-Première dame. "Je ne vais la sortir tout de suite" aurait-il d’ailleurs déclaré à François Hollande à propos de Julie Gayet, croit savoir l’hebdomadaire.

Vidéo : Julie Gayet parle de François Hollande