La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Metz a décidé ce jeudi de renvoyer aux assises le tueur en série Francis Heaulme. Agé de 54 ans, il est accusé d’un double meurtre d’enfants à Montigny-lès-Metz (Moselle) en 1986.

Il est retournera devant les assises. Près de 27 ans après les faits, la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Metz a décidé, ce jeudi, de renvoyer le tueur en série Francis Heaulme devant les assises. Accusé du double meurtre d’enfants à Montigny-lès-Metz (Moselle) en 1986, cet homme de 54 ans a toujours nié les accusations portées à son encontre. Malgré la persistance de l’accusé, les magistrats ont suivi les réquisitions du parquet et estimé que la présence avérée du "routard du crime" à proximité des lieux du crime et au moment des meurtres était une charge suffisante.

Une affaire aux multiples rebondissementsLes corps de Cyril Beining et Alexandre Beckrick, tous les deux âgés de 8 ans, ont été découverts le 28 septembre 1986. Les deux garçonnets disparus avaient alors été retrouvés le crâne fracassé à coups de pierres. Dans un premier temps, Patrick Dills, un jeune apprenti cuisinier de 16 ans avait été interpellé. Condamné en 1989 à 25 ans de réclusion criminelle, il a finalement bénéficié d’une très rare procédure de révision de son procès en 2001 avant d’être innocenté en 2002. Cette en effet cette année-là, que la présence de Francis Heaulme a été prouvée. 

Publicité
Et alors que ce dernier travaillait alors non loin du lieu où les cadavres des enfants ont été trouvés, il a reconnu être passé par ce talus ce jour-là avant de se rétracter. Des pêcheurs ont par ailleurs rapporté l’avoir vu le visage ensanglanté ce même jour. Mais alors que Francis Heaulme nie les faits et qu’aucune preuve matérielle de sa culpabilité n’a été trouvée, celle-ci ne peut être formellement établie. Le quinquagénaire a déjà été condamné pour meurtre.

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité