Le journaliste a essayé de présenter le journal de la chaîne publique samedi, malgré les reportages qui ne démarraient pas. Devant les bugs à répétition, le malaise se lisait sur le visage du présentateur.

 

Le journaliste de France 2, Laurent Delahousse, se souviendra encore longtemps de son JT samedi soir. En effet, ce dernier a peiné pendant de longues minutes pour meubler entre deux reportages... qui ne partaient pas.

"Un petit problème de magnétos", comme l'a annoncé Laurent Delahousse aux téléspectateurs au début du JT, qui s'est vite transformé en grosse galère quand les autres reportages n'ont pu être lancés à l'antenne.

Un reportage qui ne part pas, un autre qui s'arrête net

Le premier bug s’est manifesté à l’antenne peu après 20 heures, quand un reportage sur le meeting de Marine Le Pen n’a pu être lancé. Pas encore déstabilisé, Laurent Delahousse a alors annoncé un sujet sur les derniers sondages de la présidentielle. Mais celui-ci n’est pas parti non plus. "On a un petit problème de magnétos ce soir… On va aller maintenant sur les terres électorales", a-t-il annoncé aux téléspectateurs.

Publicité
Le journaliste a également eu des difficultés à lancer un reportage sur une opération antiterroriste au Mali. Après un faux départ, l’image a été coupée. "Voilà, toujours ce problème...", a alors enchaîné Laurent Delahousse. Le reportage a quand même fini par être diffusé. Mais le calvaire du journaliste ne s'est pas arrêté là, puisque le dernier reportage, consacré à l'appel au don pour sauver la maison de Victor Hugo à Guernesey, n'est apparu à l'écran que pendant 2 petites secondes... Un brin découragé, le journaliste n'a pas voulu tenter un second envoi, et a aussitôt enchaîné sur l'interview politique avec Jean Lassalle.
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité