Dans l'émission Luis Attaque sur RMC, Bernard Lacombe, conseiller auprès de Jean-Michel Aulas, le président de l'Olympique Lyonnais, s'est fendu de plusieurs appréciations machistes.

Faut-il en rire ou en pleurer ? Conseiller du président du club de football Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas, Bernard Lacombe aurait encore mieux fait de tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler. Interpellé par une auditrice de RMC sur le cas Benzema, ex joueur du club, l'ancien attaquant a coupé court au débat de manière assez cavalière : " c'est simple, je ne discute pas avec les femmes de football". Rires gênés à l'antenne, où l'on essaye de faire oublier la bourde.

"Qu'elles s'occupent de leurs casseroles"Mais Bernard Lacombe est un récidiviste, et il s'enfonce : "c'est mon caractère […] Qu'elles s'occupent de leurs casseroles". Et pan pour l'auditrice. Sous-entendu : les femmes au fourneau avec les enfants et à la maison, qu'elles laissent les hommes s'occuper du reste. Ce cliché sexiste pour le moins éculé, fut popularisé en Allemagne sous la formule des 3K (Kinder, Küche und Kirche en allemand) soit, en français: enfants, cuisine et église.

Publicité
Lyon meilleur équipe de foot... féminineLe dérapage verbal fait d'autant plus tache que L'Olympique Lyonnais possède l'une des meilleures équipes féminines, double championne d'Europe, une référence au plan national et international. La couleuvre a donc été particulièrement difficile à avaler pour Patrice Lair, l'entraîneur de la section féminine de l'OL : " Je suis très déçu, énervé. Je ne me vois pas rester dans un club avec certaines déclarations et certaines personnes qui ne vont pas dans notre sens […] je n’ai pas envie de défendre les couleurs d’un club qui part dans tous les sens comme ça" rapporte RTL. Une nouvelle casserole en perspective pour Bernard Lacombe qui pourrait l'amener à méditer : si les hommes peuvent avoir des casseroles, peut-être les femmes peuvent-elles aussi parler football ? 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :