Samedi dernier, deux hommes ont été interpellés à Saint-Maurice dans le Val-de-Marne à proximité de la Foire du trône en possession d’explosifs artisanaux.

Dans le cadre du plan Vigipirate, la fête foraine parisienne fait l’objet d’une protection particulière. Deux hommes au "comportement suspect" ont attiré l’attention des policiers ce samedi soir, rapporte Le Parisien.

Les suspects se trouvaient à côté de leur véhicule, mal stationné, duquel ils tentaient d’extraire un sac plastique avec beaucoup de précaution. Les policiers de la brigade anticriminalité (BAC) du Val-de-Marne ont alors découvert deux bocaux de 150g de peroxyde d’acétone (TATP). Un explosif puissant et extrêmement instable qui peut être fabriqué à l’aide de produits en vente libre. Ils ont alors été placés en garde à vue au commissariat du XIIème arrondissement de Paris. Une enquête a été ouverte pour déterminer l’origine de cet explosif artisanal et l’usage que les apprentis artificiers comptaient en faire.

Lire aussi -Des explosifs perdus par les gendarmes à l'aéroport de Marseille

Publicité
Les deux hommes, âgés de 25 et 33 ans, sont originaires de Paris pour l’un et de Romainville en Seine-Saint-Denis pour l’autre. Ils sont connus des services de police pour des faits de délinquance tels que des vols avec violence, trafic de stupéfiants ou encore des délits routiers. Cependant, ils n’apparaissent pas dans les fichiers des services antiterroristes français. La piste terroriste a donc été écartée par la police. Les deux suspects prétendent être des "apprentis chimistes". Ils auraient voulu tester leur explosif dans le bois de Vincennes.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité