Un appel à témoins a été lancé par la gendarmerie de Niort mercredi pour tenter de retrouver la mère du fœtus de sept mois qui a été trouvé début août dans un camion-benne à ordures. Cette femme court un "risque important" pour sa santé. 

Les autorités cherchent à retrouver la mère du fœtus qui a été retrouvé au début du mois par des éboueurs dans leur camion-benne à ordures, dans la rue André-Malraux à Saint-Maixent-l’Ecole dans les Deux-Sèvres. Il y a quelques semaines des agents de la commune avaient en effet trouvé le corps sans vie d’un bébé dans leur camion, sans savoir à quel moment de leur tournée ils l'avaient "ramassé".

Et depuis, les enquêteurs peinent à établir les circonstances exactes de sa naissance et de son abandon. D’autant que pour le moment, ni le sexe du fœtus, ni son groupe ethnique n’ont pu être déterminés et ce, en raison de l’état très endommagé dans lequel le petit corps a été trouvé. Une source proche de l’enquête a cependant indiqué que des analyses médicales plus poussées sont en cours et devraient permettre de répondre à toutes ces interrogations. D’autres examens devraient également permettre de savoir si le bébé a respiré à sa naissance ou s’il est mort-né. Mais les résultats ne seront pas connus avant plusieurs mois.

A lire aussi – Des éboueurs découvrent le corps d’un bébé dans un camion-poubelle

Les circonstances de l’accouchement

Publicité
En attendant, les enquêteurs tentent de retrouver la mère de l’enfant. Jusqu’à présent personne ne s’est manifesté. Aussi, la gendarmerie de Niort a lancé un appel à témoins mercredi. Les militaires insistent sur le fait que l’accouchement a pu se dérouler dans des conditions difficiles et que, de ce fait, "la mère un risque important pour sa santé".

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité