Nicolas Chafoulais, le père de la petite Fiona, sort peu à peu du silence. Dans un entretien accordé au Point, il confie que Berkane Maklouf l’empêchait de voir ses filles. Selon une amie, le compagnon de Cécile Bourgeon l’aurait même frappé.

© AFP

On ne l’avait pas beaucoup entendu depuis que Cécile Bourgeon a avoué la mort de la petite Fiona. Nicolas Chafoulais, le père de la fillette et de sa petite sœur Eva, a donné ce lundi une conférence de presse. Il s’est également confié au Point et parle du drame qu’il vit depuis l’annonce de la nouvelle. « Ça ressemble à un cauchemar » raconte-t-il. « Savoir que ma fille est en train de croupir dans un bois, enterrée comme un chien. J'ai pas de mots pour dire ce que je ressens... Heureusement que je suis entouré par mes proches, sinon je deviendrais fou ».

« Tout a basculé le jour où Cécile a rencontré Berkane Maklouf »Si Cécile Bourgeon et Nicolas Chafoulais étaient séparés depuis mars 2012, tout se passait bien jusqu’à l’arrivée du nouveau compagnon de la jeune femme. « Tout a basculé le jour où Cécile a rencontré Berkane Maklouf » estime le papa des deux fillettes, qui n’arrivait plus à voir ses filles. « Il prenait le téléphone et il décidait de tout. C'était un dialogue de sourd. Un jour, j'en ai eu marre. J'ai voulu m'expliquer avec Cécile, mais le ton est monté. Il l'a pris très mal et il s'est énervé » explique Nicolas Chafoulais. « Depuis, je n'ai plus revu mes filles ».

« Il s’est fait menacer, même frapper »Suivi par les services sociaux, Nicolas Chafoulais n’avait pas la garde de ses deux filles. Tenu ainsi à l’écart, il avoue s’être souvent inquiété pour ses enfants. « Une fois, Fiona m'a dit qu'il lui avait fait mal. Mais je n'ai pas pu en savoir plus... Je sais qu'il était lunatique, pas stable ». Une amie de Nicolas Chafoulais a elle aussi confié à RTL que le jeune homme n’avait « pas pu voir ses deux petites filles depuis un an ». « Il a essayé d’aller les voir. Il s’est fait menacer, même frapper, par cet individu » a-t-elle affirmé.

Publicité
Retrouver Fiona et récupérer EvaNicolas Chafoulais souhaite aujourd’hui récupérer la garde d’Eva. Il indique avoir voulu entrer en contact avec elle, mais sa grand-mère maternelle, à qui elle a été confiée, s’y serait opposée. « Je l'ai appelée samedi soir, mais elle n'a pas voulu me passer ma fille au téléphone. Elle me dit qu'elle veut la garder pour qu'elle ait une vie stable » rapporte-t-il, indiquant qu’il se battrait « jusqu’au bout pour la récupérer ». « C’est avec son père qu’elle doit être ». Nicolas Chafoulais attend désormais que le corps de Fiona soit retrouvé et que la fillette soit enterrée dignement. Mais pour lui, Cécile Bourgeon et Berkane Maklouf « n’ont pas encore tout dit ». « Je trouve ça aberrant qu’ils ne sachent plus où ils ont enterré le corps de ma fille ! » estime le jeune homme. Les recherches, elles, ne devraient pas reprendre dans l’immédiat ont indiqué les autorités.