Alors que le corps de la petite Fiona reste introuvable, c’est désormais sa petite de 3 ans, Eva, qui suscite l’inquiétude. Sa grand-mère maternelle a en signalé aux autorités avoir constaté des traces de coups sur la fillette.

© Facebook/Cécile Bourgeon

Eva, la petite sœur de Fiona, a-t-elle elle aussi été victime de violences de la part de Berkane Maklouf et Cécile Bourgeon ? Confiée à sa grand-mère maternelle après l’arrestation de sa mère et de son compagnon, le cas de la petite fille suscite aujourd’hui l’inquiétude. Sa grand-mère a en effet signalé aux autorités des traces de coups découvertes sur le cuir chevelu et sur l’oreille de la fillette. Un certificat médical a été établi.

Un tableau encore noirci ?« L’hypothèse de l’existence de mauvais traitements répétés n’est pas à exclure » a indiqué une source proche du dossier. Selon les déclarations de Cécile Bourgeon, la petite Eva était présente lorsque Fiona a été enterrée dans la forêt. Subissait-elle elle aussi des violences de la part de Berkane Maklouf, que Cécile Bourgeon accuse d’avoir frappé Fiona, provoquant ainsi son décès ? Si l’avocat du jeune homme réfute ces accusations, l’entourage de Cécile Bourgeon parle d’un homme violent et  manipulateur. « Il frappait Cécile » a confié l’une de ses amies au micro de BFM TV. « Il levait la main sur les petites aussi ».

Publicité
Fiona toujours introuvablePour l’heure, le corps de Fiona, décédée en mai dernier, n’a toujours pas été retrouvé. Seule l’autopsie permettra de déterminer avec précision quelles ont été les causes exactes de sa mort. Sa mère, Cécile Bourgeon a été mise en examen pour non assistance à personne en danger, dénonciation mensongère d’un crime, recel de cadavre et modification d’une scène de crime. Elle encourt 5 ans de prison. Son compagnon Berkane Maklouf, lui, est accusé de coups mortels sur mineure, non assistance à personne en danger et recel de cadavre. Il risque jusqu’à 30 ans de réclusion criminelle.