Des experts britanniques et américains ont envisagé trois scénarios qui pourraient mettre fin aux jours de l'humanité sur Terre. La fin du monde pourrait même arriver dans la prochaine décennie…

La Terre mourra un jour, mais de quelle manière ? Des chercheurs américains et britanniques –certains issus de l'Université d'Oxford- ont révélé, il y a quelques jours, les trois scénarios les plus probables qui mettront fin à nos jours.

A lire aussi - La fin du monde aura-t-elle lieu cette semaine ?

Danger 1 : la tempête solaire

A priori, la tempête solaire n’est pas dangereuse pour l’homme directement. En revanche, les gigantesques bulles de plasma qu’elle provoque et qui interagissent avec le champ magnétique de la Terre, peuvent perturber les communications radio, les satellites ainsi que les transformateurs électriques.

Comme l’explique Sciencemag, en 1989, une tempête solaire avait laissé pendant quelques heures six millions d’habitants dans la province du Québec sans électricité.

D’après une étude révélée en octobre 2014 par Nationalacademies, il y a 12% de risque qu’une tempête solaire touche la Terre dans la prochaine décennie. Ce qui pourrait plonger certains coins du globe dans le noir, pendant des semaines, des mois, voire des années…

Bill Murtagh, assistant du directeur de la météo spatiale au Bureau scientifique et technologique de la Maison Blanche, a estimé qu’une longue coupure de courant "affecterait notre capacité à diriger le pays". Notre société, trop dépendante de l’électricité, paniquerait en cas de tempête solaire conséquente, estime l’expert. D’ailleurs, les autorités américaines ont même commencé à imaginer un plan secours au cas où les télescopes détectaient l’apparition d’un danger imminent.

Danger 2 : astéroïde ou comète

Comme l’indique Slate, une collision d’un astéroïde ou d’une comète n’arrive que toute les dizaines de millions d’années. Mais si elle arrive, cela pourrait être fatal pour la Terre. En effet, des nappes de fumées et de poussière enverraient la planète dans un hiver interminable. Il n’y aurait plus de rayons de Soleil, provoquant des récoltes désastreuses et des famines.

Afin d’éviter la catastrophe, trois solutions sont envisageables : anéantir la comète ou l’astéroïde avec des missiles nucléaires, les détruire pendant leur course grâce à des engins spatiaux, ou encore, comme l’explique Sciences et Avenir, déplacer à distance leur trajectoire grâce à un remorqueur gravitationnel. 

Danger 3 : l’éruption supervolcanique

C'est certainement le danger le plus important, et il se trouve sous la Terre. Les supervolcans (localisés notamment à Yellowstone, Long Valley, Valles, Toba…) produisent les éruptions les plus fortes et volumineuses sur la planète. Leur intensité peuvent entraîner des cataclysmiques pour le climat et la vie sur Terre. En cas d’éruption, naissent alors des couches de cendres, d’une épaisseur frôlant un mètre.  Si pour le moment, les zones des supervolcans ne sont pas menaçantes, il suffit d’une petite éruption pour tuer des champs de culture, encrasser les poumons, perturber les avions et polluer l’eau pendant des décennies.

Publicité
Il y a environ 74.000 ans, la super-éruption du lac Toba sur l’île indonésienne de Sumatra, avait provoqué un chaos général. Selon les experts, elle a entraîné un effondrement de la population humaine et animale.

La fin du monde parait si loin… et si proche. 

Vidéo sur le même thème : Une tempête solaire en acceléré