La mère de l’enfant de 15 mois retrouvée noyée à Berck-sur-Mer et qui a été arrêtée vendredi dernier, a avoué aux enquêteurs que son enfant n’avait jamais été déclarée à l’état civil et qu’elle avait accouché chez elle.

©AFP

Cet enfant n’existait pas aux yeux de la loi. Adelaïde, le bébé d’un an et demi qui a été retrouvée noyée par des pêcheurs de crevettes au large de Berck-sur-Mer (Pas-de-Calais) n’a jamais été déclarée à l’état civil. Sa mère, arrêtée vendredi après d’intenses recherches, a en effet avoué qu’elle avait accouché chez elle, au domicile de son compagnon à Saint Mandé (Seine-et-Marne) et qu’ensuite elle n’avait pas entamé les démarches obligatoires après une naissance. Le compagnon de la mère, un dénommé Michel âgé de 63 ans, a par ailleurs affirmé être le père de l’enfant. Des analyses ADN sont actuellement en cours pour le déterminer avec certitude.

La mère, "dans une logique parallèle""Si cet enfant n'a pas d'existence légale, sa disparition aurait été plus simple", note Serge Bornstein, expert national en psychiatrie. Selon lui, cette inexistence légale n'est cependant qu'un élément parmi d'autres, et ne dit rien sur le psychisme de la mère. "Elle était dans un isolement total. Il y avait des difficultés dans son couple, et elle n'avait plus aucun lien avec sa famille", a quant à elle souligné son avocate, Me Roy Mansion avant d’ajouter : "Elle est dans une logique qui nous échappe, parallèle à la nôtre. C’est un personnage très particulier".

Publicité
Le père présumé de l’enfant "s’en veut" de n'avoir rien vuAtterré par ce qu’il a récemment découvert sur sa compagne, Michel a de son côté expliqué qu’il ne l’avait pas dénoncée malgré l’appel à témoins car il ne regarde que très rarement la télévision et uniquement les chaînes internationales. "Elle m'avait expliqué qu'elle l'avait confiée pour quelques jours à sa propre mère au Sénégal. Je l'ai crue. Aujourd'hui, je m'en veux de ne pas l'avoir accompagnée pour m'en assurer", a-t-il également regretté.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité