Près d’une semaine après la découverte du cadavre d’une enfant d’un an et demi au large de Berck-sur-Mer (Pas-de-Calais), les enquêteurs tentent de retrouver ses parents. Une femme, appartenant visiblement à la même famille que la fillette, serait actuellement recherchée.

©AFP

Personne n’a signalé sa disparition ni réclamé son corps. Cela fait bientôt une semaine que le corps d’une fillette a été trouvé au large de Berck-sur-Mer (Pas-de-Calais) par des pêcheurs de crevettes et personne ne s’est manifesté. Comme si l’enfant n’avait ni parent, ni identité. Et pourtant, une femme a récemment été formellement identifiée comme faisant partie de sa famille. "L'ADN démontre que (cette femme) est de la même famille" que la fillette, a en effet déclaré Jean-Pierre Valensi, le procureur de Boulogne-sur-Mer. Celui-ci a par ailleurs précisé que cette femme "a été vue à la gare du Nord avec l'enfant à l'aller", direction Berck-sur-Mer, mardi 19 novembre, puis "a été vue au retour" par des caméras de vidéosurveillance, le mercredi, jour de la découverte au petit matin du corps de l'enfant.

Publicité
Un appel à témoin lancé pour retrouver la mystérieuse femmeSelon la description qui a pu être fait à partir des images de vidéosurveillance, la femme serait noire, porterait des lunettes, serait âgée d’une trentaine d’années et s’exprimerait en français. Et alors que son identité demeure inconnue, un appel à témoins a été lancé dès vendredi dernier par la police judiciaire de Lille. Les enquêteurs souhaiteraient notamment découvrir le lien exact qui unit cette femme à l’enfant retrouvée morte, mais aussi les circonstances dans lesquelles cette dernière a perdu la vie et pourquoi personne ne semble s’inquiéter de sa disparition. Le parquet a également indiqué que l’autopsie pratiquée sur le corps de la fillette a révélé qu’elle était décédée d’un "œdème pulmonaire vraisemblablement consécutif à une noyade".

Selon les dernières informations dévoilées par RTL, la femme activement recherchée serait la mère de la fillette. 

Publicité