Le millionnaire algérien Rachid Nekkaz souhaite organiser un événement : "Toutes en burkini sur les plages du Festival de Cannes". Ce n'est pas la première fois que l'homme surfe sur la polémique du burkini.

C'est dans les pages du journal Nice Matin que le millionnaire Rachid Nekkaz a fait son annonce. Par provocation, il souhaite organiser un événement : "Toutes en burkini sur les plages du Festival de Cannes". Le maire de la ville des Alpes-Maritimes, David Lisnard, avait décidé d'interdire ce maillot de bain intégral à l'été 2016. À l'époque, la ville de Cannes avait été la première ville de France à prohiber le burkini.

"Cannes, c’est la vitrine mondiale de la France et le temple de l’extravagance. C’est la liberté totale et ça se passe très bien du matin jusqu’à la nuit. Certaines sont en bikini, d’autres en burkini. C’est la France qu’on aime", a expliqué le millionnaire algérien au quotidien local.

Il paye les amendes des femmes verbalisées 

Ce n'est pas la première fois que Rachid Nekkaz s'invite dans le débat du burkini. Au plus fort de la polémique en août 2016. Alors que plusieurs municipalités de la Côte d'Azur interdisent le port de ce maillot de bain sur leurs plages, le millionnaire propose de régler toutes les amendes des femmes verbalisées pour port du voile intégral. Selon ses dires il en aurait payées 1 192.

Publicité
"C’est une façon de célébrer la décision du Conseil d’État du 26 août 2016 qui permet à n’importe quelle femme de s’habiller en burkini ", a déclaré Rachid Nekkaz à Nice Matin. La soirée est prévue vendredi 26 mai entre 14 heures et 16 heures.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité