En septembre dernier à Ustaritz (Pyrénées-Atlantiques), le corps de Mélodie, 23 ans, était retrouvé sur son lit au domicile de sa mère. Enceinte, elle avait été violée et tuée par un SDF. Un mois après ce drame, ses amis sont sortis du silence. 

"C’était quelqu’un de génial". Voici comment Kévin et Quentin, deux amis de Mélodie Massé se souviennent d’elle. Agée de 23 ans et enceinte de plusieurs mois, la jeune femme a été violée et tuée en septembre dernier à Ustaritz dans les Pyrénées-Atlantiques. Venue se reposer chez sa mère, la jeune femme a été victime d’un SDF qui a depuis tout avoué. Son corps a été retrouvé ligoté et bâillonné sur son lit. Un mois après ce drame, deux de ses amis ont accepté de se confier à nos confrères de "Sept à Huit". Dans l’émission diffusée dimanche soir, ils ont ainsi décrit une personne "joviale" et même "solaire". Encore sous le choc, les deux jeunes hommes ont eu de la peine à cacher leur émotion. "Elle était très à l’écoute. Elle avait un don pour la musique", a raconté Quentin à propos de l’élève infirmière.

La jeune femme devait accoucher fin octobre

Mélodie Massé suivait en effet des cours à Bordeaux pour devenir infirmière, rappelle LCI. En parallèle de ses études, la jeune femme s’apprêtait à fonder une famille. Elle et son compagnon de 24 ans, un ancien candidat de télé-réalité, s’apprêtaient à accueillir leur premier enfant fin octobre. Leur rêve a brutalement pris fin lorsque son compagnon a découvert son corps au domicile de sa mère. "La victime était enceinte de huit mois. Son ami l'a retrouvée avec le visage tuméfié, les pieds et les poings liés, les yeux bandés. Il y avait des traces de sang sur place. Il semblerait que la jeune femme soit décédée des suites de coups qui lui ont été portés", avait à l’époque indiqué une source proche du dossier à LCI.

Publicité
Ce sont des traces ADN relevées sur les lieux du drame qui ont permis de remonter jusqu’au SDF qui a ensuite tout avoué. Agé de 39 ans et souffrant de schizophrénie, il a raconté s’être introduit au domicile de la mère de la jeune femme dans l’idée de voler de l’argent. Puis, une fois en face d’elle, il aurait été "pris d’une envie". Il a été mis en examen pour "homicide volontaire et viol aggravés" en raison de la grossesse de la victime.

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité