Le nouveau siège du ministère de la Défense a coûté 3,5 milliards d’euros. Mais ce n’est pas tout, une imprimante a été facturée 13 163 euros et une prise 2 274 euros…

C’est le nouveau bâtiment de tous les superlatifs, en bien comme en mal…

L’Hexagone Balard, surnommé le "Pentagone français", est le nouveau siège du ministère de la Défense, inauguré jeudi par François Hollande. Situé à Balard dans le 15e arrondissement de Paris, il doit permettre de regrouper en un même lieu tous les corps d’armées (Terre, Air, Mer) jusque-là dispersés sur une douzaine de sites parisiens et pas moins de 9 300 personnes.

13 163 euros pour une imprimante et un scanner, 2 274 pour une prise…

Le bâtiment de 420 000 m2 a été attribué en 2011 à un consortium d’entreprises conduit par Bouygues Construction dans le cadre d’un partenariat public-privé de 27 ans. L’ensemble a coûté 3,5 milliards d’euros. Comme l’indique le magazine Challenges, le consortium va louer à l’Etat le bâtiment pendant cette durée pour un salaire annuelle de 154 millions d’euros !

Selon le magazine, le montant pourrait encore grimper car le consortium facturerait exagérément chaque modification dans les bureaux. Ainsi, certains devis ont pu atteindre 13 613 euros pour… une imprimante et un scanner. Et même 2274 euros pour une prise de courant. Des devis que le ministère n’a pas acceptés.

Publicité
Mais ce n’est pas tout. Un général ayant demandé une modification du sens d’ouverture de la porte de son bureau a reçu un devis de 2 000 euros. Installer un œilleton à une porte coûte "plusieurs milliers d'euros", assure un familier de l'état-major. Et pour couronner le tout, ces prix exorbitants ne garantissent pas une célérité dans leur installation : il faut compter "8 semaines à réception de la commande", et la durée des travaux est estimée à 4 jours, indique le magazine Challenges.

Vidéo sur le même thème : Visite à l’intérieur du " Pentagone français" 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité