Thomas Fabius, le fils de Laurent Fabius, est visé par une une plainte pour "tentative d'escroquerie". Le fils du ministre se retrouve donc (pour une seconde) fois confronté à la justice. Planet.fr vous livre les détails. 

Le fils de Laurent Fabius est le sujet d’une enquête préliminaire suite à une plainte pour "tentative d'escroquerie et faux".

Une source proche du dossier aurait informé l’Agence France Presse sans toutefois préciser la nature exacte des faits que l’on reproche au fils du ministre des Affaires étrangères. On sait néanmoins que les faits remontent à novembre 2011 et que la justice française a fait une demande d’entraide internationale au Maroc en août dernier dans le cadre de cette affaire qui a été ouverte par le parquet de Paris en mars 2012. 

Silence radio dans l’entourage de Laurent Fabius

Interrogé par l’AFP, l’avocat de Thomas Fabius n’a pas souhaité faire de commentaires, tout comme l’entourage de son père qui ne désire pas "commenter cette affaire à caractère privé".

Les antécédents judiciaires de Thomas Fabius  

Publicité
Ce n’est pas la première fois que Thomas Fabius fait l’objet d’une enquête judiciaire. Il a été condamné en juin 2011 à 15 000 euros d'amende, dont 10 000 avec sursis, pour abus de confiance par le tribunal correctionnel de Paris. Accusé d’avoir "détourné des fonds d'un montant de 90.000 euros qui lui avaient été remis", le fils du ministre des Affaires étrangères avait été condamné dans le cadre d’une procédure de "plaider-coupable" qui permet de reconnaître sa culpabilité et de trouver un accord avec le plaignant afin de s'épargner un procès et une inscription au casier judiciaire. 
 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité