Conséquence de la crise ? Les vols à l’étalage explosent en France. Du petit chapardage au vol en bande organisée, les magasins français sont de plus en plus touchés. Un manque à gagner qui représente plus de 5 milliards d’euros pour les enseignes commerciales.

La cible privilégiée des voleurs à l’étalage ? Le maquillage et plus généralement les cosmétiques, le textile, mais aussi le petit matériel high-tech, et dans une moindre mesure les produits d’alimentation. Les vols dans les magasins se multiplient en France, indique le baromètre mondial établi par Checkpoint Systems, spécialiste de la sécurité, et dévoilé par Le Figaro. Une tendance en hausse dans l’Hexagone pour la deuxième année consécutive, et un manque à gagner qui représentait 5,3 milliards d’euros en 2012, soit 1,4% du total des ventes.

Des vols en  bande organiséeL’étude met également en lumière une recrudescence des vols en bande organisée « qui volent directement en points de vente, voire même avant l’arrivée en magasin avec la connivence de certains employés » explique le directeur général de Checkpoint Systems, Patrice Bahuaud. Des larcins qui représentent ainsi 56% de ce que les professionnels appellent la démarque inconnue (c’est-à-dire la différence entre l’inventaire et ce qui se trouve réellement en rayon), les vols en internes étant eux estimés à 22%, les erreurs administratives à 17% et les fraudes attribuées aux fournisseurs à 5%. La plupart du temps, « ce n'est pas le vol opportuniste du consommateur lambda » note Patrice Bahuaud.

Publicité
La France, mauvaise élèveFace à ce phénomène en constante augmentation, il semble que ce soit la grande distribution qui soit le mieux armée pour résister, grâce notamment à la mise en place de systèmes de sécurité toujours plus performants. La démarque inconnue dans les grandes surfaces ne représenterait ainsi que 1% de la démarque inconnue. Mais selon cette étude, la France a encore du chemin à parcourir dans sa lutte contre les vols à l’étalage. Elle se classe à la 11e position (sur les 16 pays qui ont été interrogés), les plus efficaces semblent-ils étant le Japon, mais aussi l’Australie et, en Europe, l’Allemagne.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :