Aux Etats-Unis, un détenu condamné à mort a enduré un calvaire. Les infirmiers ne trouvaient pas de veine pour lui administrer un produit létal.

Alva Campbell, un détenu américain condamné à la peine de mort dans l’Etat de l’Ohio, a été "torturé" pendant près de deux heures par des infirmiers. Ces derniers ont essayé, en vain, de poser un cathéter veineux dans le bras du détenu, puis, sa jambe, ont rapporté plusieurs médias dont NBC News. L’opération s’est conclue par un échec et les agents ont dû abandonner l'opération, en raison des veines du détenu, jugées trop peu visibles.

Âgé de 69 ans, Alva Campbell est atteint de plusieurs maladies, comme l'a rappelé son avocat. En plus d'une insuffisance pulmonaire, il a développé un cancer des poumons et un cancer de la prostate. Il ne se déplace d'ailleurs qu’en déambulateur.

"Il s'agit de la cinquième exécution ratée en Ohio en quelques années"

Les avocats d’Alva Campbell avaient déjà demandé à ce que cette exécution soit reportée en raison de son état de santé dégradé. Mike Brickner, responsable l’Union américaine pour les libertés civiles (ACLU) de l’Ohio, a déploré la situation : "Il s'agit de la cinquième exécution ratée en Ohio en quelques années, et c'est la deuxième fois que l'Etat n'arrive pas à aller jusqu'au terme d'une exécution".

Le responsable de l’association a également appelé l’Etat à déclarer un moratoire concernant la "pratique cruelle", qui est d’injecter létalement un produit à un être humain. JoEllen Smith, la porte-parole des services pénitentiaires de l'Etat, a expliqué de son côté qu’une nouvelle date d’exécution allait tout de même être fixée. 

Le détenu a déjà écopé de 20 ans de réclusion

Publicité
En 1997, Alva Campbell est parvenu à s’échapper de prison, où il avait été incarcéré pour vol accompagné de circonstances aggravantes, en s’emparant de l’arme d’une agente. Il s’est réfugié dans la voiture d’un jeune homme âgé de 18 ans, qu’il a pris en otage puis abattu. L'individu avait par ailleurs déjà écopé de 20 ans de réclusion pour un premier homicide.

En vidéo sur le même thème : L’Arkansas exécute un quatrième condamné à mort

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité